École Française XIXe: « Judith et Holopherne » (d'après H. VERNET) - Pascal THIELL
École Française XIXe: « Judith et Holopherne » (d'après H. VERNET)
École Française XIXe (d’après Horace Vernet) : « Judith et Holopherne »

Vernet peint en 1829 le tableau Judith et Holopherne en s’inspirant (à cette époque d’autres artistes en firent de même) d’un épisode célèbre de la Bible, détaillé dans le livre de Judith (livres deutérocanoniques de l’Ancien Testament). Judith, une jeune veuve, décide de sauver sa ville, et tue Holopherne, un général sanguinaire envoyé en campagne par Nabuchonosor.
Quand le tableau est exposé au Salon de 1831, il fait scandale : plusieurs journaux réagissent. Pour Le Constitutionnel, « la Judith de Vernet n’est absolument pas biblique », tandis que Le Journal des débats reproche au peintre d’avoir réduit le sujet « à des dimensions trop mondaines, et même romanesques. […] ». Il sera malgré tout apprécié et réexposé au salon de 1855. Horace Vernet en fit plusieurs répliques, souvent en réduction.
Aujourd’hui, le tableau original, de dimension 1,28 x 0,85 m, est conservé au Musée des Beaux-Arts de Pau.
En 2014, une réplique en réduction de 41x29 cm, monogrammée HV fut adjugée 12.000€ (lot n°168, Hôtel Drouot, vente du 11 juin 2014par Maître Collin du Bocage).

Huile sur carton, anonyme, première partie ou milieu du XIXe siècle, non signée, 32 x 24 cm hors cadre (50 x 39 cm avec cadre). Beau cadre d’époque dorée à la feuille (quelques petits éclats au cadre).

Réf : P0085
Prix : 1900 €
Top