Naondo NAKAMURA "Nature morte aux poissons" - Pascal THIELL
Naondo NAKAMURA "Nature morte aux poissons"
NAKAMURA Naondo (peintre et sculpteur 1905 – 1981) a passé son enfance à Kagawa, actuelle Ueda, dans la préfecture de Nagano (Japon). Cette localité est le berceau de 2 mouvements culturels: l'Art paysan, qui prône un art effectué par les paysans en alternance avec le travail des champs, et L'éducation artistique libérale pour l'enfant que l'on doit au graveur, peintre et éducateur Kanaé Yamamoto.
Aidé par ce dernier, Naondo part pour Tokyo à l’âge de 15 ans et devient l'élève du sculpteur sur bois de Hakurei Yoshida. Il reçoit ses premières leçons de sculpture sur bois d'un élève aîné Gaïjiro Matsuura, et apprend le dessin avec Hoan Kosugi, peintre célèbre. A 21 ans, une de ses oeuvres est sélectionnée pour l'exposition biennale des Beaux-Arts. En 1926, Naondo Nakamura remporte le grand prix de l'académie japonaise des Beaux-Arts. Il rejoint celle-ci en 1935 grâce à son art de la sculpture.
C'est sur les conseils de son ami Foujita que Naondo abandonne le succès au Japon pour se rendre en France. Il y remporte un succès important lors de l'exposition de Paris de 1953. Durant ses douze années passées en Europe, il acquiert une renommée internationale en tant que peintre, et plus seulement en tant que sculpteur. De retour au Japon en 1964, il organise une exposition personnelle de ses œuvres réalisées à Paris. Invité au Salon Nika organisé par le ministère de l'Education nationale japonaise il y reçoit un prix de la main du premier ministre de l'époque. Poursuivant sa carrière de peintre, il est reconnu pour la qualité de ses œuvres qui transcendent les différences culturelles entre Extrême-Orient et Occident. Naondo Nakamura meurt en 1981, à l'âge de 76 ans.

Lithographie 75x56 cm contresignée au crayon en bas à droite et numérotée 72/200. Bel exemplaire d'un art très à la mode dans les années 1960.

Réf: P0031
Prix: 190 €
Top